Avertir le modérateur

14/10/2011

Christian Jeanpierre, ce fan de rugby incompris

article_cjpok.jpg

A Chaque compétition internationale, son bouc émissaire. La Coupe du monde de rugby a trouvé le sien avec Christian Jeanpierre, dont les commentaires sont désormais plus commentés que les performances des Bleus. Un peu comme Marion Rolland à Vancouver, CJP éclipse tout. Sur Facebook, le groupe «Ferme ta gueule Christian Jeanpierre», parrainé par «Le rugby pour les nuls» tourne à 2233 membres. Autre indicateur, quand on tape le nom de Jeanpierre dans Google, la quatrième occurrence citée est «nul» (entre « Best of» et «gay»).

Nourri par un bon petit buzz, l’acharnement contre un journaliste peut donc faire très mal. Je trouve cela dérangeant, presque incorrect, puisqu'aucune critique ne lui est adressée directement, en face (Non, ce n'est pas Denis Brogniart qui m'envoie). CJP n’a pas l’accent du Sud-Ouest. Il est souvent approximatif, un peu supporter sur les bords et a la fâcheuse tendance à répéter avec dix minutes de décalage les paroles de Thierry Lacroix. Soit. Cela empêche-t-il le téléspectateur lambda d’apprécier son match? Sûrement pas. Pour moi, il n’a commis qu’une erreur majeure depuis le début de son Mondial, en perdant le fil d'Afsud – Galles. Mais qui n’en commet pas? Il n’y a là rien d’impardonnable (Parole d’un journaliste qui n’a pas vu la main d’Henry lors de France – Irlande…)

Et les «valeurs de l'ovalie» alors?

Ceux qui lui tombent sur le râble oublient aussi qu’il n’est pas commentateur pour Canal+, la chaîne des puristes. Sur TF1, il adopte le ton «grand public» qui permet à la chaîne de cartonner en audiences. A ce sujet il s’est justifié dans une interview à Sud-Ouest: «Quand on me reproche d'être trop chauvin, je réponds: «Et alors ?» Quand les mecs se défoncent comme ça sur le terrain, tu as envie de leur rendre hommage.»

Ce discours-là, messieurs les puristes, n’est pas forcément celui d’un ignare du rugby. Mon collègue Alexandre Pedro, qui côtoie actuellement CJP en Nouvelle-Zélande est formel, Chistian Jeanpierre connaît le sujet. Pour l'anecdote, on peut le croiser rue Princesse lors des matchs du Stade Toulousain. Il est capable de parler des matchs de Ben Foden à Northampton et développe même une théorie assez intéressante sur Morgan Parra, le «Deschamps du rugby» par son côté «bon soldat» qui fait briller les joueurs autour de lui et finira sa carrière couvert de titres.

Tout cela pour dire qu’il est facile de relever les travers d’un commentateur sans jamais mettre en avant ses qualités. CJP est un journaliste multicarte qui vulgarise un sport d’initiés. Le dénigrer, c’est cracher sur tous les gens qui suivent le rugby sans être des spécialistes. A moins que la tolérance, l’ouverture d’esprit et le respect ne fassent pas partie des si belles «valeurs de l’ovalie».

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu