Avertir le modérateur

11/11/2011

Peut-on encore voir du tennis à la télé?

tennis,masters 1000,bercy,télévision,chaînes,programmation,orange sport,w9,paris première,tournoi

Il y a d’abord cette réflexion toute bête, mûrie un jeudi soir à la rédaction, quand le technicien d’Orange tentait, pour la troisième fois de la semaine, de réparer notre Orange Box. Après six jours disputés à Bercy n’avons vu que deux ou trois images du tournoi parisien. Un morceau de Benneteau – Roddick par-ci, un set et demi de Gasquet – Federer par là. Et rien d’autre au sortir des quarts de finale. Avant d’accuser la terre entière de nous priver de tennis à la téloche, je dois préciser que nous faisons partie des gens précautionneux qui avons un abonnement à Orange pour suivre les Masters1000. Seulement entre temps, les souris de la rédaction ont mangé les fils et détruit le matos.

A vrai dire, nous nous retrouvons dans la situation très frustrante de Monsieur-tout-le-monde, non abonné à la télé d’Orange (attention, ce n’est pas grave) mais intéressé par une petite soirée tennis de temps en temps. Car pour voir les images du deuxième tournoi français (après Roland-Garros s’entend) les choses se compliquent sérieusement. Avant 16h, inutile de rêver, il n’y a pas de programmation. Jusqu’à jeudi, Paris Première diffusait les rencontres de la fin d’après-midi et quelques night sessions. Puis plus rien à partir de vendredi, malgré l’annonce de la diffusion des derniers quarts de finale. En guise de Ferrer – Isner, on a eu droit aux Grosses Têtes de Philippe Bouvard.

La donne se complique un peu plus à partir de samedi, jour des demi-finales, dont l'une est programmée sur W9 (en l'occurence Tsonga - Isner à 17h). Encore une fois, honte à nous de ne pas bénéficier de la couverture offerte par Orange Sport. Mais bon, pour le coup, on n'y peut rien et comme la majorité des fans de tennis, nous devons jongler avec nos télécommandes et les chaînes du câble pour avoir le droit de voir quelques échanges. En terme de visibilité, je ne sais pas si une telle dilution de l’offre sert réellement l’intérêt du tennis. Les diffuseurs choisis sont peut-être étiquetés «grand public», accessibles en clair.

En attendant, le public averti s’y perd. Après un rapide tour de table à la rédaction de 20minutes, personne n’a vraiment pu suivre le tournoi. Pire, sans les résumés des chaînes d’infos, les streaming Internet et les extraits de matchs balancés sur Youtube, certains n’auraient même pas vu la couleur d’une balle. Finalement, ce n’est peut-être pas plus mal. C’est en l’absence d’images qu’on se (re)tourne vers les lives décalés du Web ou la radio officielle du tournoi. Suivre les matchs sur Radiobnpparibasmasters et ses commentateurs déjantés est d'ailleurs un vrai régal.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu