Avertir le modérateur

04/10/2011

Ribéry blessé, la chance de l'équipe de France?

191425_franck-ribery-sous-les-couleurs-de-l-equipe-de-france-contre-la-roumanie-a-bucarest-le-6-septembre-2011.jpg

On ne dirait pas comme ça, mais on doit beaucoup à la blessure de Franck Ribéry au mollet. Grâce à cette petite lésion, plus question de disserter sur la position du troubadour du Bayern. A chaque rassemblement de l’équipe de France se posait la même question. Francky jouera-t-il sur l’aile gauche, comme il le réclame depuis toujours? Ou sera-t-il exilé à droite où il fera encore la tronche? A la longue l’antienne devenait franchement gonflante. Laurent Blanc ne répondait jamais vraiment à la question qui était immédiatement posée à Florent Malouda, la victime collatérale de cette translation.

Cette fois, le débat est clos. Débarrassé de cet encombrant concurrent, le milieu de Chelsea errera tranquillement sur son aile gauche. Peinard. Il semble peu probable que Blanc lui mette Samir Nasri dans les pattes. Le Mancunien devrait prendre place dans l’axe ou sur l’aile droite, où le sélectionneur n’a jamais eu autant d’options à disposition. Ménez, Nasri, Rémy, Valbuena. Tous sont à peu près opérationnels, prêts à jouer les suppléants modèles.

Pas de place réservée 

A dix mois du prochain Euro, voilà l’occasion pour le sélectionneur de tester quelques joueurs à un poste particulièrement glissant (N’est ce pas Sidney Govou?). Vu la capacité de Ribéry à enchaîner trois matchs internationaux sans faire chauffer sa carte vitale, cela semble même indispensable. Et puis, sa place n’est pas réservée dans le onze de Laurent Blanc. Même si l’attaquant du Bayern revient en forme avec son club, empiler les passes déc’ contre Mayence ou Nuremberg n’a jamais justifié un pass VIP pour la sélection.

Comme tout le monde, Lolo a bien remarqué que Ribéry n’est plus cet indolent soliste capable d’éliminer une défense sur une accélération. Il tâtonne, bougonne, et se perd sur le terrain comme en dehors. La sortie d’un livre sur l’affaire Zahia la semaine dernière devrait lui causer encore quelques tourments. Ceux-ci resteront au moins éloignés de l'équipe de France.

21/07/2011

Vas-y Francky, dégonfle

487675_franck-ribery-apres-son-but-pour-le-bayern-munich-au-dernier-jour-du-championnat-allemand.jpg
Photo Reuters

Sur le coup, sa petite phrase prête à sourire. Franck Ribéry, capable "d'atteindre le niveau de Messi"? Oui, en trafiquant la base de données de PES 2011. Ou en contaminant la cantine du Barça à l'e-coli. Une telle saillie pourrait laisser croire que Francky est redevenu le roi du lol, qu'il maîtrise gentiment l'autodérision. Ach nein! Dix fois nein! Kaiser Franck n'a pas forcé sur le Schnaps avant de balancer cette énormité. Il était sobre en se confiant au Bild, avant la reprise. Pour bien comprendre que ses mots ne sont pas sortis de leur contexte, voici comment l'attaquant du Bayern les a introduits: "Pendant mes premières années, mon niveau était vraiment incroyable. Messi a réalisé cela pendant trois, quatre années d'affilée. C'est fantastique. Si je retrouve l'intégralité des mes capacités physiques, que je me sens libre mentalement et que mes relations avec l'entraîneur sont bonnes, je pourrai atteindre le niveau de Messi. Pour moi, cela ne fait absolument aucun doute."

Déjà, cela fait beaucoup de "si". Ribéry au top de sa forme et sans strappings, ce n'est plus arrivé depuis plus de deux ans. Entre une blessure à la cheville, au genou, à la cuisse ou au gros orteil, Francky a fait bosser les médecins du Bayern à plein temps. Vacances et jours fériés compris. Enfin débarrassé de ses soucis, l'ancien Marseillais s'imagine donc dans la peau du meilleur joueur de la planète. Capable d'inscrire 53 buts en une saison, de remporter son championnat, la Ligue des champions et le Ballon d'Or. Voilà le CV actualisé de Lionel Messi.

Pour se rassurer, son coach pourrait dire qu'il a affaire à un joueur qui a une grande confiance en lui. Son psy est plus sceptique. Il pourrait évoquer un manque de discernement, un recours maladif à la méthode Coué et une tendance à la schyzophrénie. Bon d'accord, on ne parle que de foot. Mais comment Ribéry peut-il se comparer à Messi? Quel joueur a l'influence de l'attaquant du Barça dans son équipe? Aucun, aujourd'hui. Au mieux, Francky redeviendra le génial soliste qu'il était en 2006. Dans le pire des cas,, une âme errante côté gauche qui râle en attendant les ballons. Sans lui faire offense, il ne sera jamais un homme à tout faire dont la seule présence sur un terrain anesthésie l'adversaire. Un joueur qui dicte la façon de jouer de ses coéquipiers et incarne à lui seul le cocktail magique: beau jeu - efficacité. Pour l'instant, le seul domaine dans lequel Ribéry a une longueur d'avance sur l'Argentin concerne son égo. La "melonite aiguë" est un mal qui permet rarement à un joueur d'avancer. Alors avant de devenir le roi du déhanché, vas-y Francky, dégonfle.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu