Avertir le modérateur

27/09/2011

Quelle nouvelle tête pour l'attaque des Bleus?

a020154c1a654e083d625ad1553dc968-getty-506084248.jpg

Cette fois, il n’est plus question de dynamique de groupe ou autre sottise. Convoquer Guillaume Hoarau blessé, pour les deux matchs des Bleus face à l'Albanie et la Bosnie serait une aberration. Voire une faute professionnelle. Partant du principe que Benzema (malgré sa blessure à l'adducteur gauche), Gameiro et Rémy sont assurés d'être appelés, voici le casting des prétendants pour le dernier fauteuil vacant. Si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas...

Ils le méritent: Gomis, Cissé. Derrière les trois titulaires, ce sont les deux attaquants les plus en vue depuis le début de saison. Avec six buts en cinq matchs, Bafé Gomis affiche un rendement «papinesque» avec l’OL. La «panthère» occupe logiquement la tête du classement des buteurs. S’il n’est pas appelé jeudi, celui qui profite de l’absence de Lisandro à la pointe de l’attaque lyonnaise pourrait bien faire une croix sur son avenir en bleu sous Laurent Blanc. Même constat pour Djibril Cissé qui a retrouvé en deux mois la forme de ses belles années auxerroises. Quand le tatoué jouait en Grèce, Blanc pouvait avancer l’argument d’une adversité faiblarde pour l’écarter. Ce n’est plus le cas en Italie où le buteur de la Lazio empile les buts (déjà cinq) comme d’autres gobent des antipasti.

Ils peuvent toujours espérer: Giroud, Roux. Ces deux-là tournent autour depuis un moment mais n’ont pas encore franchi le cap nécessaire pour forcer les portes de l'équipe de France. A Montpellier ou à Brest, les deux garçons n’ont jamais gouté à la Coupe d’Europe. Il faudrait donc une pénurie avancée d’attaquants pour que Blanc les appelle jeudi. Pourtant, avec son jeu de tête et ses qualités athlétiques, Giroud possède un profil comparable à celui d’Hoarau. Roux possède d’autres atouts, mais manque de réalisme depuis le début de saison. Quand il aura digéré son vrai-faux départ à Schalke, le Brestois redeviendra un prétendant de premier plan.

Sur un gros malentendu: Trezeguet, Saha, Gignac. Inutile pour les deux premiers cités de scruter le portable à l’heure de l’annonce. Sauf miracle, leur nom ne figurera pas dans la liste. Leur problème est simple. A plus de 33 ans, les deux buteurs n'entrent pas dans les plans du sélectionneur. Face à la Norvège, Blanc avait bien donné un peu d’espoir à Saha en l’appelant dans sa première liste. Mais à l’époque, P’tit Louis, n’était pas à moitié blessé et brouillé avec son coach à Everton. Quand à Dédé Gignac, il n'est toujours pas capable de jouer l'intégralité d'un match.

Soyons totalement fous: Pujol, Modeste, Rivière. Autant être clair, sur le papier, ces joueurs n’ont aucune chance d’être appelés. Mais qui sait? L’histoire des listes nous a parfois réservé des surprises. Le Chimbonda de 2011 se trouve peut-être parmi ces joueurs de L1, jamais convoqués, certes mais régulièrement observés par le staff. Après tout, «Lolo» envoie bien une centaine de pré-convocations avant chaque rassemblement.

01/09/2011

Pourquoi Gignac va s'imposer à l'OM

696817_olympique-marseille-s-gignac-celebrates-after-scoring-against-toulouse-during-his-french-ligue-1-soccer-match-at-the-velodrome-stadium-in-marseille.jpg

Dans les derniers instants du mercato, il aurait pu signer à Fulham. Mais faute de recrue en attaque, Marseille a finalement été contraint de le rapatrier. Un an après son arrivée à l’OM, Gignac n’a plus vraiment le choix. S’il est condamné à rester au club, autant s’y imposer. Et je crois que l’ancien Toulousain en a les moyens.

Parce qu’il a arrêté le saucisson. Un petit tour à Merano pour une cure d’une semaine et c’est un Gignac affuté qui a débarqué à la Commanderie, il y a deux semaines. Pas maigrelet non plus, mais délesté des kilos superflus qui l’empêchaient de ressembler à un footballeur de haut niveau. Les rondelles Cochonou à l’apéro, c’est oublié. APG a réappris à manger équilibré, ce qui prouve la motivation du garçon. En bonne condition, il reste un attaquant véloce et puissant (cf. la vignette Panini 2009-10 sous le maillot toulousain.) Il peut le redevenir très vite même si, ne rêvons pas, Dédé ne sera jamais l’Andy Schleck de la Ligue 1, rassasié après une assiette de carottes râpées. Après tout, peu importe. Ce ne sont pas ses poignées d’amour qui devraient définitivement le condamner.

Parce qu’il a le soutien du Vélodrome. Au fond, il y un petit côté «famille bidochon» qu’on aime bien chez lui. Gignac, c’est d'abord l’attaquant qui nous fait croire qu’on aurait tous pu jouer à l’OM un jour. A condition d'avoir la niaque. Il a la gueule du pizzaiolo du coin, la simplicité d’un bon copain avec qui on irait bien taper la balle le dimanche matin. En plus, il ne triche pas. Dès qu’il est sur un terrain, APG donne tout, ne lui enlevons pas ça. Voilà pourquoi, jusqu’à présent, le gamin de Martigues ne s'est jamais mis le public marseillais à dos. Lors de sa dernière entrée au Vélodrome, il a encore été ovationné. A Marseille, un buteur qui ne marque pas est pourtant vite pris en grippe. Pas Gignac. C’est un signe qui ne trompe pas.

Parce que Deschamps a tout intérêt à le relancer. Quitte à conserver un joueur grassement payé, autant le faire jouer. Avec la Ligue des champions, les Coupes et le championnat, il y aura forcément de la place. Pour l’instant, c’est Rémy qui squatte l’unique ticket réservé en attaque. Mais en titillant un peu son Gignac, Deschamps peut tirer le meilleur d’un attaquant revanchard, international A il y a encore treize mois. «Il reste et ce n'est pas du tout une déception, assure José Anigo. Il m'a dit qu'il allait marquer encore plus de buts que prévu.» Preuve que même amaigri, Dédé a encore de l’appétit.

En cadeau, les images de l'arrivée de Gignac à l'aéroport de Marignane filmées par Laprovence.fr.

 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu