Avertir le modérateur

15/09/2011

Simone à Monaco, le mélange des genres qui dérange

marco simone,monaco,entraîneur,agent,football,recrutement,rtansfert,laurent banide

Il y a des casquettes qui s’accordent mal avec un costume de coach. Rien à voir avec le look, c’est l’éthique qui pose problème. Le cas Marco Simone est l’exemple type d’un mélange des genres un peu douteux. Celui qui était encore agent il y a une semaine semaine se retrouve parachuté sur le banc de touche de Monaco, laissé libre après la mise à l'écart de Laurent Banide. Qu’il n’ait ni diplôme, ni expérience, cela ne regarde que ses dirigeants. En revanche, il est vraiment gênant de donner les commandes d’un club à un acteur qui ne jouit pas une totale indépendance.

Deux syndicats français d’agents se sont d’ailleurs plaints devant la FFF. D’après les textes, on ne peut devenir entraîneur qu’un an après avoir rendu sa carte d’agent. Or Simone en possèdait une en Italie très récemment. Le conflit d’intérêt n’est pas loin. Un coach ayant défendu les intérêts de joueurs peut difficilement effectuer un recrutement «innocent». Même si c’est le cas, les suspicions entoureront toujours le moindre de ses agissements. Pourquoi fait-il jouer tel attaquant plutôt qu’un autre? Pourquoi laisse-t-il au repos ce défenseur dont l’agent travaille dans le même cabinet d’avocat que son ancien collaborateur? Recrute-t-il des joueurs pour leur valeur ou touche-t-il toujours certaines commissions?

Luxembourgo et les joueurs à une sélection

Quand un entraîneur en poste travaille également comme consultant, la question se pose. Mais là, la donne est encore différente. Les deux fonctions requièrent toutes deux une totale indépendance. Parfois, cela va même plus loin, comme le montrent les «doutes» nés récemment autour de Laurent Blanc. Le sélectionneur a un agent, Jean-Pierre Bernès, qui lui-même chapeaute une partie des joueurs de l’équipe de France (Menez, Diarra, Matuidi, Ribéry et récemment, Gourcuff). Selon L’Equipe, certains Bleus se seraient plaints à demi-mots du traitement réservé aux joueurs de cet agent.

On est pourtant encore loin du cas Luxembourgo. Son passage à la tête du Brésil correspond avec la prolifération des joueurs à une sélection. Normal, l’ex-sélectionneur copinait avec un agent qui savait sûrement le remercier pour ses choix loins d'être innocents. S’il y un arrivage de joueurs italiens au mercato d'hiver à l'ASM, il faudra peut-être se poser quelques questions.

Commentaires

Et pas un mot sur Deschamps qui a privilégié les poulains de son agent Jeannot Woerth ?
Polémique à 2 vitesses sur 20 minutes ?

Écrit par : FredFA | 16/09/2011

Bah que veux-tu fred,à l'OM, tout est autorisé =) Et on peut penser que 20 minutes à un faible pour cette équipe qui me répugne tant

Écrit par : Médou | 16/09/2011

@Médou, @FredFA, c'est vrai, ce blog est rédigé par un pro OM. Je ne m'en cache pas. Évidemment, il y a des histoires à Marseille aussi. Le problème est que les entraîneurs ont maintenant tous leur agent. Qui bien souvent possède un porte feuille de joueurs conséquent. Il faudrait séparer les deux à mon sens. Qu'il y ait des agents spécialisés pour les coachs. d'autres pour les joueurs.

Écrit par : Romain | 16/09/2011

Quand on voit que Bernès est encore autorisé à évoluer dans le domaine du football, pas étonnant de voir ce genre de situation...

Écrit par : Patbat | 16/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu