Avertir le modérateur

09/08/2011

Recrue au berceau, flop au mercato

real.jpg

Attention, le Real Madrid prépare la Ligue des champions 2025. Le club espagnol est déjà en train de bâtir l’équipe qui jouera dans une quinzaine d’années puisqu’il vient de recruter un gamin de sept ans. Oui, Leonel Angel Coira n’était pas né quand le club gagnait sa dernière C1 en 2002. Evidemment, le gosse attendra quelques années avant de se frotter à Ronaldo, Ozil et Ramos à l’entraînement. A son âge, il se contente d’enchaîner neuf ou dix jongles et de toute façon, aucun joueur de moins de seize ans ne peut intégrer l’équipe première de la Maison Blanche.

Pourtant, cet argentin d’1,50m les bras levés a déjà signé son premier contrat (d’un an), répondu à plusieurs interviews et vécu une présentation officielle en levant les pouces avec son nouveau maillot. Pour info, il ne percevra pas de salaire et n’a pas été déraciné puisqu’il vit depuis trois ans en Espagne. Un moindre mal quand pour ce gamin sensé entrer en CE1 à la rentrée. Toute cette mise en scène autour du jeune Leo prête à sourire. Elle rappelle le spectacle de foire organisé autour du jeune tennisman américain Jan Kristian Silva. A l’âge de 5 ans, on le voyait taper la baballe à l’académie Mouratoglou. Aujourd’hui il vit aux Etats-Unis, chamboulé par le divorce de ses parents. Je passe sur le contrat de dix ans signé par Dylan, un an et demi, à VVV Venlo, aux Pays-Bas...

Quelle place pour le long terme?

L’exposition de gamins précoces n’a pas vraiment de sens. Il est normal que les clubs misent sur de jeunes talents. Mais quand un gosse n’a pas fêté ses dix ans, il faut vraiment avoir le nez creux pour déceler le potentiel d’un futur grand. Officiellement, le Real n’a pas déboursé un euro pour appâter les parents du futur Messi, ce qui n’est pas le cas d’Arsenal, qui a signé un chèque de 17 millions cette semaine pour un gamin de 17 ans. Sur le papier, Alex Oxlade-Chamberlain doit tout casser dans les années à venir. Et il vaut mieux. Le transfert de l’espoir anglais pèse déjà plus que ceux d’Arshavine et Chamakh.

Pas vacciné par le cas Aliadière, Arsène Wenger promet un avenir doré à celui qui compte une quarantaine de matchs de L2 anglaise. Le pari des Gunners est pourtant risqué. Aujourd’hui, il n’y a plus la place pour une stratégie de long terme. Les résultats sont attendus tout de suite, surtout dans un club qui n’a rien remporté depuis six ans. Autrement dit, il est plus sûr de miser sur un trentenaire qui ne coûte pas un rond, qu’un Ballon d’or en puissance dont on n’a encore rien vu et plombe vos finances. Tiens, pour la route, voici des nouvelles de Freddy Adu, biberonné sur Youtube depuis qu’il est en âge de taper dans un ballon. Il joue aujourd’hui à Rizespor, en Turquie après des passages à l’Aris Salonique et Belenenses. Il est beau l’ex-futur Pelé…

12:25 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bah moi je trouve pas du tout que ça prête à sourire, ça me fait même carrément flipper, comment foutre en l'air et déséquilibrer un gamin. Dans quel but tout ça ?

Écrit par : Nonor3 | 09/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu