Avertir le modérateur

03/08/2011

Le PSG, cache-misère de la Ligue1

menez-l-un-des-jolis-coups-du-psg_70587.jpg

Il y a le trou de la sécu, la dette américaine, l’allongement de l’âge de la retraite et… l’appauvrissement de la Ligue1. Des phénomènes inéluctables dont on déplore chaque année l’aggravation. Le championnat reprend samedi et comme chaque année, le constat est le même. L’agitation soudaine autour du PSG n’a rien changé à l’affaire. Au petit jeu du comparatif départs – arrivées, la France est toujours plus dépourvue. Ses meilleurs éléments y passent quelques saisons pour se faire un nom et filent voir ailleurs dès qu’ils en ont l’occasion. C’est le lot de tous les championnats de second rang, en marge du quatuor Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie. Mais aujourd’hui le Portugal parvient à conserver quelques unes de ses stars (Falcao, Hulk, Cardozo), ce qui lui permet de glaner une Coupe d’Europe de temps en temps (N'est ce pas la L1?).

Sans vouloir plomber vos espoirs de supporters assidus, cette saison ne sera pas plus relevée, plus riche en buts ou plus spectaculaire que la précédente. C’est écrit dans l’ADN des effectifs de la Ligue1. Alors, oui, Paris a fait fort en rapatriant quelques anciens joueurs locaux (Sissoko, Menez). Le PSG version qatarie a même fait de la L1 un championnat attractif pour une star en devenir (Pastore) et des internationaux convoités par d’autres clubs étrangers (Matuidi, Sirigu). Mais derrière, c’est le désert. Les clubs n’ont pas (encore?) les moyens de retenir leurs meilleurs joueurs. On fera donc sans les Lillois Cabaye, Gervinho ou Rami. Quant à Heinze, Taïwo, Jelen, Fernando, Toulalan, El Arabi, Spahic, Delgado, Ideye ou Marveaux (liste non exhaustive...), ils n’égayeront plus nos soirées sur Foot+. Leur présence avait pourtant du bon, quand au cœur de l’ennui, ils donnaient un intérêt à un banal Montpellier – Caen, ou un Auxerre – Sochaux.

Encore une fois, on attendra de voir si certains jeunes ont les épaules pour prendre leur place. Dans quelques mois, vous n’aurez peut-être plus besoin de googler les noms de Ghoulam, Mulumba, Niang, André, Pajot, Gueye pour leur associer un visage. Pour s’amuser un peu, on peut aussi miser sur quelques revenants, ou joueurs venus d'ailleurs qui ont tout d'une bonne pioche en puissance. Les attractions de cette L1 se nomment Pitroïpa, Ochoa, Govou, Bulut, Aliadière, Meïté, Zebina, Sinama-Pongolle ou Malbranque. Si la nouveauté est source de spectacle, c’est sur eux qu'il faut compter. Ou prendre un abonnement au Parc des Princes à l'année…

Commentaires

Le championnat de France, même à l'âge d'or de l'OM et du PSG et de ses rares coupes d'europe, n'a jamais été un championnat majeur. Les stars partaient (Weah vers Milan, Zidane à la Juve, Papin au Milan, etc.) même si la manne Canal a, dans un premier temps, freiné l'exode car les salaires étaient élevés en France. À cette époque (early 90') le championnat de France grimpe à l'UEFA, sort ses premiers titres et accumule les quart ou demi finales en coupe d'Europe. Souvenons-nous qu'on analyse les difficultés de l'équipe de France à l'aune du faible exil des internationaux qui ne prennent pas d'expérience dans les grands clubs !

La donne change avec l'arrêt Bosman, puis l'explosion des montants dans le foot. La situation protectionniste avantageait la France, la libéralisation dessert notre championnat.

Personnellement, je dirais qu'on s'en tape le coquillard. On ne va pas revoir la politique fiscale et demander aux classes moyennes de payer encore plus juste pour attirer quelques footeux plus renommés que leurs collègues ! Qu'on taxe à fond ce business est simplement une mesure de bon sens moral... voire de justice sociale.

Après, des joueurs s'en vont, mais la formation tourne plein pot, donc ils seront remplacés. Dans la liste des partants, il n'y a pas que des cadors, loin de là. Et mieux ça que des retours de joueurs de seconde zone (Meité, Aliadière, Sissoko, Sinama) qui finalement ne vont pas apporter grand chose à notre championnat.

Écrit par : pierre_plume | 04/08/2011

Je ne suis pas forcement d'accord avec tout l'article, car a part gervinho, je trouve que la france a su garder (pour une fois) une bonne partie de ses meilleurs joueurs, ou du moins ceux qui font le spectacle: A. Ayew, Hazard, Néné, Lopez, Payet. Ce sont surtout des defenseurs qui sont partis à l’étranger cette année. En outre, on peut attendre beaucoup de Rémy, Gourcuff, Martin et Pastore.
Par contre je suis d'accord sur le fait que les autres équipes s'affaiblissent, mais n'est ce pas une tendance générale dans le football, tous les "grands" championnats fonctionnent comme ça ce qui est entretenu par la LDC et ses droits télévisés énormes: meilleur tu es, plus d'argent tu recevras et donc meilleur tu seras.

Écrit par : Guillaume1981 | 04/08/2011

Il faut également prendre en compte le fait que les clubs français ont beaucoup beaucoup de mal à vendre leurs joueurs à d'autres clubs français. Exemple récent cet été avec Lille qui a refusé de vendre au PSG.
Il ne faut pas s'étonner alors que les bons joueurs partent à l'étranger.

Écrit par : David | 04/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu